Le portrait d’un élu : Patrick Seichepine

Qui sont nos élus communautaires, quelles fonctions exercent-ils, comment considèrent-ils leur rôle et les missions qui leur sont confiées ?

Il nous semblait opportun et pertinent de vous présenter chaque semaine un élu communautaire et de brosser son portrait.

 

Le portrait de la semaine : Patrick SEICHEPINE

 

Maire de la commune de Grostenquin depuis 2008 et conseiller communautaire depuis cette date, Patrick Seichepine entame son 3ème mandat d’élu local à 55 ans.

Exploitant agricole d’une ferme familiale, Patrick revêt au quotidien sa tenue de cultivateur et endosse en alternance son écharpe tricolore.

Au sein de la Ferme de Béning à Bertring (une annexe de Grostenquin) et aux côtés de son frère, Patrick pratique la polyculture combinant essentiellement la culture céréalière (blé, orge, maïs, avoine, tournesol) et élève des bovins limousins.

Cette année, affecté personnellement par la pandémie de la COVID-19, l’exploitant-élu a dû se résigner à  s’arrêter durant 2 semaines et à reporter son travail sur sa famille :

« un exploitant agricole travaille 365 jours dans l’année. Il est très difficile de se faire remplacer ponctuellement et d’assumer les tâches quotidiennes lorsque la santé dicte l’arrêt complet. Nous avons été contraints de faire face à une dure crise sanitaire, non seulement par les règles d’hygiène imposée, mais aussi sur le plan économique, et cela, en se souciant naturellement du bien-être animal. »

Parallèlement à son activité professionnelle, Patrick Seichepine assure ses fonctions municipales aux côtés des 14 membres du conseil municipal. La commune a porté de nombreux et gros projets, tels que la création (en cours) d’un lotissement composé de 10 lots, l’institution d’une micro-crèche ou encore la construction d’une maison de santé pluridisciplinaire.

« Cette structure nécessaire localement, comportait initialement 3 généralistes … Hors à ce jour, malheureusement, il n’en reste que deux. Il nous faut rapidement dénicher un médecin, et pour ce faire, la communauté d’agglomération doit nous soutenir et nous épauler ! »   

C’est ainsi que Patrick conçoit le rôle déterminant de la communauté d’agglomération :

« Grostenquin bénéficie d’une position géographique majeure qui nous situe sur l’axe routier Morhange / Saint Avold. Nous disposons d’atouts considérables et indéniables, tels la proximité des aires touristiques du Bischwald, de la Mutche, de la Tensch, de l’étang de Vallerange  ou encore l’implantation de notre zone artisanale qui comprend près de 140 salariés sur site ! De plus, notre commune est correctement desservie en très haut débit, puisque nous disposons de la fibre optique.

La communauté d’agglomération se doit d’être innovante et attractive. Elle doit être à l’écoute du milieu rural afin que nous puissions être doté d’un réseau de transport satisfaisant et bénéficier de meilleurs services de proximité. L’offre de transport actuel ne nous permet pas de pratiquer des activités sportives ou culturelles variées et régulières. Nous demeurons à distance de la plupart des commerces ou des médecins spécialisés. Un effort est également nécessaire pour valoriser les sites touristiques ainsi que sur les liaisons pédestres et cyclables qui font défaut.

Autant que dans mes fonctions municipales, j’entends m’investir en tant que conseiller communautaire dans la structure intercommunale pour défendre notre territoire rural et nos administrés qui méritent tellement que l’on s’y consacre ! »

Vous trouverez ci-après une vidéo présentant la zone artisanale de Grostenquin !

 

 

Fermer le menu

Horaires d'ouverture

Nous sommes ouverts

  • Lundi au Jeudi 8h–12h15 et de 13h30–17h
  • Vendredi 8h–12h