Commune de CARLING

Blason Commune Carling Casas - Moselle
Adresse : 199A, rue Principale – 57490 Carling
COURRIEL : mairiedecarling@wanadoo.fr
Nb habitants : 3482

Horaires mairie

  • Du lundi au vendredi :
    • de 8h00 à 12h00
    • de 13h00 à 17h00

Le conseil municipal

Mr ADIER Gaston

  • 1er adjointe : Mme NICOLAS Marielle
  • 2ème adjoint : Mr SCHIRLE Kurt
  • 3ème adjointe : Mme PILARD Gabrielle
  • 4ème adjoint : Mr BIES Jean-Pierre
  • Mme DOUBLET Paulette
  • Mr SCHAAB Claude
  • Mme PELOSO Chantal
  • Mr SCHOUG Sébastien
  • Mme EBERLE Nadine
  • Mr FESTOR François
  • Mme DI-BELLA Marie-Françoise
  • Mr HILLENBLINK Benoît
  • Mme OTT Sabine
  • Mr LEGROS David
  • Mme FLAUSSE Angélique
  • Mr FAUDIER Robert
  • Mme PELOSO Michèle
  • Mr JACOBS Fabien
  • Mme AMBLARD Léa
  • Mr FISCHER Thibaud
  • Mme FEDELE Bruna
  • Mr FURNARI Angelo
  • Mme SCHMITT Nicole
  • Mr BLANRUE Damien

Notre histoire

La création de Carling
Carling fut fondé en 1714 par le Comte de Sarrebrück Charles Louis de Nassau, dont il porte le nom : Karlingen. Carling compta 12 maisons en 1728 et 22 en 1756.
Le roi Louis XV réunit Carling à la baronnie d’Ueberherrn qu’il avait créée en 1767. La baronnie comprenait aussi les villages cédés par Sarrebrück en 1766, à savoir Wilhelmsbronn, Diesen et une partie de L’Hôpital.

L’alliance franco-autrichienne, scellée durant la guerre de Sept Ans (1756-63), peut enfin porter ses fruits. Elle a purgé l’espace lorrain de ses ferments de guerre et permet d’esquisser une « frontière de paix » fondée sur la liquidation du contentieux franco-luxembourgeois (régions de Rodemack et de Raville) et des échanges compensés (laborieusement négociés de 1769 à 1786 avec des princes germaniques) autour du Warndt (acquisition de Creutzwald, Carling, L’Hôpital).

En 1770 (traité du 26 novembre), Louis, prince de Sarrebrück, a cédé à la France le village de Carling, en recevant en échange Emmersweiller (Est de Forbach, Sarre) et Baerendorf (Est de Fénétrange).

Le décret impérial de Napoléon 1er, du 24 janvier 1812, réunit la jeune commune de Carling à celle de L’Hôpital. 25 ans plus tard les conseillers municipaux demandent la séparation qui n’aboutira qu’en 1894.

Le puits MAX
On peut considérer le Puits Saint-Max ou Maximilien de Carling, appartenant à la Compagnie Houillère de la Moselle Maximilien Pougnet et Cie, comme étant le premier siège mis en exploitation dans le secteur Ouest du bassin (1860).

Catastrophe : le « Schlam » de 1978
La rupture de la digue d’un bassin de décantation de la centrale Emile-Huchet créé une marée grise à Carling. En quelques minutes, une partie de la ville de Carling a été engloutie sous 1,50 mètre d’eau, de boue et de cendre provenant de la rupture

Le bassin retenait environ 600 000 m3 de « schlam » qui reçoivent normalement les suies de la centrale.
Le « raz-de-marée » a fait un mort et un blessé.

Elle possède un accueil périscolaire.
De nombreuses associations sont présentes sur notre territoire (danse, yoga, chorale, football, handball, tennis, volley, pétanque, marche, tricot, crochet et couture …)
Par ailleurs dans la ville vous trouverez une Maison des Jeunes et de la Culture.

Nous organisons tous les ans :

  • un marché aux puces. Il a généralement lieu le xx/xx
  • un bal carnavalesque

La commune accueille également des maternelles, une école primaire et un collège.

Nous avons sur notre territoire un lieu de culte catholique et protestant

La vie dans la commune

Horaires d'ouverture

Nous sommes ouverts

  • Lundi au Jeudi 8h–12h15 et de 13h30–17h
  • Vendredi 8h–12h